• La rédaction

Interview Arcane avec Arnaud de Terline & Arthur d'Yvoire.


Tu l'attendais ? La voici, la dernière interview d'AJstage est en ligne. Cette fois ci, on s'est déplacé chez Arcane, dans leurs nouveaux bureaux situés dans le 3e arrondissement. Fondée en 2016, Arcane est spécialisée dans la publicité en ligne et la gestion de campagnes digitales.

Arnaud et Arthur, les deux fondateurs, ont échangé avec nous sur la transmission de compétences, l'entrepreneuriat et beaucoup d'autres choses.

Arthur & Arnaud

WORKABLE : Bonjour à tous les deux. Tout d’abord merci de nous recevoir. Pour introduire cet échange, pouvez-vous chacun vous présenter rapidement et nous parler d’Arcane et de son identité ?

Arnaud : Arnaud, je suis l’ingénieur du duo. J’ai passé pas mal de temps dans le conseil autour du marketing et du CRM. J’ai ensuite rejoint pendant 6 ans les équipes de Google à Paris où j’ai rencontré Arthur. Chez Google on a eu la chance d’être exposé à un écosystème passionnant, celui de la publicité en ligne (connu sous le nom d’AdTech). C’est comme ça qu’on est arrivé à la création d’Arcane où l'on développe une technologie qui permet de synchroniser les données et les inventaires de nos clients avec les plateformes de pub en ligne. Pour vulgariser la chose, on améliore les performances de campagnes en ligne de nos clients.

Arthur : Moi j'ai le profil commercial du duo. J’ai fait l’EDHEC puis j'ai travaillé 6 ans chez Google. Là-bas j’étais dans les équipes en charge des relations avec les agences médias.

On a fondé Arcane il y a 2 ans. Aujourd'hui on est une vingtaine dans les équipes pour une vingtaine de clients. Les plateformes publicitaires comme Google, Facebook ou Amazon permettent d'impacter directement le CA de nos clients. Cela peut monter jusqu'à 50%. Dès qu’on arrive à augmenter les performances de leurs campagnes on impacte directement leur croissance !

WORKABLE : Concrètement au bout de combien de temps peut-on voir des résultats ?

Arnaud : Cela va dépendre des domaines. Généralement au bout d’un mois on arrive à mesurer la valeur de ce qu’on apporte. On a des tableaux de bords qui mesurent ce que l’ont fait et c’est satisfaisant car c’est du concret.

Arthur : L’autre enjeu est d’accompagner nos clients au quotidien. Pour se faire, on réalise beaucoup d'A/B tests. On recherche des profils ingénieurs qui ont une capacité à gérer ces modèles statistiques.

WORKABLE : Maintenant qu’on vous connait un peu mieux, on voudrait en savoir plus sur votre jeunesse. C’est durant cette période que l’on se construit. Que retenez vous de l’apport de l’école et de vos activités extra scolaire ?

Arnaud : J’ai grandi à l’étranger, à Singapour, Hong Kong et Londres. J’ai énormément déménagé donc je retiens ma capacité d’adaptation. C’est ce qui m’a forgé. En matière d’activités sportives je suis un passionné de voile, j’étais d’ailleurs moniteur dans mes jeunes années.

Arthur : De mon côté j'ai eu un parcours un peu plus classique. J’ai grandi en région parisienne. J'ai fait une année de césure qui m'a marquée pendant laquelle j’ai pu rencontrer beaucoup d’entrepreneurs via des stages. J’ai ensuite enchaîné sur un Master Entrepreneuriat. J’ai fait 15 ans d’équitation. J’ai même été vice-champion de France en saut d’obstacles. C’est d’ailleurs un beau parallèle avec la vie d’entrepreneur ou l’on est amené à franchir des obstacles tous les jours.

Espace de co-working chez Arcane

WORKABLE : A quel moment avez-vous réellement eu conscience d’apprendre des choses qui vous seront utiles pour l’avenir ?

Arnaud: Les compétences théoriques sont intéressantes mais c'est surtout la mise en pratique sur le terrain qui est importante. Pour cela, il est essentiel de mon point de vue, de donner du sens aux connaissances.

Arthur : Ce qui m’a forgé ce sont les expériences concrètes que ce soit à travers les stages ou les expériences pro. Selon moi c’est comme ça qu’on grandit. C’est pour cela que je ne me sentais pas prêt à me lancer dans une aventure entrepreneuriale en sortant d’école et que j'ai préféré avoir une première expérience dans une grande entreprise.

WORKABLE : L’arrivée dans le monde adulte se fait à travers les études supérieures qui permettent de se spécialiser. Cette période est généralement le début des petits boulots, des premières expériences pro (stage, échange à l’étranger …) Comment cela s’est il passé de votre côté ?

Arnaud : J’ai eu l’opportunité de faire des stages notamment à San Francisco, ce qui m’a permis de m’immerger dans un écosystème dynamique et fascinant. C’est clairement à travers mes stages et mes premières expériences que j’ai appris le plus. Mes tuteurs ont été d’une grande aide. Ils ont marqué le début de ma carrière.

Arthur : Les stages sont des éléments clés même si parfois il y a des déceptions. Cela permet aussi de connaitre les choses qu’on ne veut pas faire. J’ai eu la chance de me retrouver assez vite dans des entreprises innovantes et qui m’ont fait réfléchir à une autre manière d’aborder la vie professionnelle. C’est pour ça qu’avec Arnaud on s’est lancé avec Arcane.

WORKABLE : La vie étudiante terminée, vous voilà lâchés sur le marché du travail. Là-encore, l’apprentissage n’est pas fini. Avez-vous préféré faire vos gammes avant de monter une entreprise ? Ou bien n’aviez vous pas pour but de vous lancer dans l'entrepreneuriat ?

Arnaud : Le désir d’entreprendre a été présent très tôt chez moi. Dès lors que j’ai commencé à travailler. Je n’avais pas la maturité en début de carrière pour me lancer dans un tel projet. Il aura fallu 11 ans d’expérience pro, de rencontres, de compréhension de notre écosystème pour se lancer et faire le bon choix dans le fait de s’associer tous les deux. On forme un binôme complémentaire.

Arthur : Arcane a été le fruit d’une longue réflexion que j’ai amorcée avec Arnaud avant de quitter Google. Le rêve d’entreprendre est une chose, le fait de prendre le risque de quitter une si belle entreprise que Google en est une autre. À mon sens, avant de se lancer il faut mesurer les risques et prendre le temps de réfléchir à la viabilité du projet. Cela a été une étape fondatrice avec Arnaud avant la naissance d’Arcane.

WORKABLE : Monter sa boîte est rarement un long fleuve tranquille. Il faut savoir s’entourer des bonnes personnes. L’aspect humain prend donc tout son sens car le recrutement constitue le moteur de l'entreprise. Pouvez-vous nous parler de son importance ?

Arnaud : C’est ce qui fait la force d’Arcane, c’est un pilier. L’une des choses dont on est le plus fiers c’est l’équipe qu’on a pu recruter. Avec Arthur nous passons beaucoup de temps chaque semaine à faire du recrutement. C’est important pour s’entourer des meilleurs !

Arthur : Je rajouterais juste que le succès d’Arcane est lié à son recrutement ! Dans une jeune entreprise comme la nôtre, la valeur humaine est un point clé. Associer un projet professionnel ambitieux et cet aspect humain est un enjeu majeur chez nous !

Couloir amenant à la terrasse intérieure

WORKABLE : Après avoir reçu, c’est désormais à vous de transmettre et de participer à la montée en compétences de vos équipes en tant que dirigeants. Quel trait de caractère est nécessaire pour bien recevoir, et pour bien transmettre ?

Arthur : Le point commun avec les personnes qui sont chez Arcane c’est l’envie d’apprendre et l’envie de grandir. Ils sortent d’école avec de nombreuses théories intellectuelles et ils veulent confronter tout ça à la pratique, comme le disait Arnaud tout à l'heure. Il y a un effet d’auto apprentissage entre chaque salarié. C’est ainsi que la transmission de connaissances se fait. C’est un cercle vertueux. C’est cette culture qu’on essaie de pousser au quotidien.

Arnaud : Pour compléter ce que dit Arthur, nous sommes dans des métiers où il faut être experts mais il faut également le rester ! C’est un domaine qui évolue vite !

WORKABLE : En retour que vous ont appris vos salariés et vos différents collaborateurs depuis votre aventure avec Arcane ?

Arnaud : On essaie avec Arthur de toujours recruter des personnes qui nous apportent une compétence, une connaissance qu’on n'a pas. On crée des équipes riches qui sont elles mêmes impliquées dans le recrutement. Enrichir le panel de compétences que nous avons est clé pour la réussite d'Arcane.

Arthur : Il faut trouver chez quelqu’un une chose que nous n’avons pas nous mêmes. C’est un apprentissage mutuel. On ne devient pas leader en montrant qu’on est plus fort que les autres mais en montrant qu’on peut mieux travailler ensemble. La hiérarchie est là pour aider, accompagner chacun à se développer personnellement et professionnellement afin de devenir plus fort et d'apporter un plus à l’équipe. C’est comme une équipe de foot. Il y a un entraîneur, un capitaine mais si l’on gagne, on gagne ensemble et inversement.

WORKABLE : Comment voyez-vous Arcane d’ici quelques années ?

Arnaud : Continuer de faire grandir les équipes. Dans les prochaines années on souhaite développer notre technologie. On a de grandes ambitions pour se positionner sur le marché français. Il faut être fort en France avant de vouloir se lancer à l’étranger même si on opère déjà à l'international pour certains de nos clients.

Arthur : Notre approche peut se décliner sur d’autres marchés, mais on préfère construire notre légitimité en France avant de se lancer à l'international.

WORKABLE : On aime finir sur une note un peu décalée. Lequel de vous 2 a failli finir dans la liste des 23 de Didier Deschamps ?

Arnaud : Je dirais Arthur mais bon ce n’est pas brillant non plus. Disons qu’on a nos chances sur le digital mais concernant le foot c'est plus compliqué (rires).

WORKABLE : Quelle est la chanson que vous adorez mais dont vous avez honte ?

Arnaud : "L’envie" de Johnny Hallyday

Arthur : "On va s’aimer" de Gilbert Montagné

Retrouvez Arnaud sur Linkedin

Retrouvez Arthur sur Linkedin


  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône social Instagram
logo-ajstage-couleur.png